Epouse·Femme·Maman·Maman testeuse·Une maman, un papa et deux gars au quotidien

Le permis à Lyon !

Je me suis inscrite à la rentrée 2007 ouai … il y a un bail ça c’est sur !

A cette époque, j’avais mieux à faire visiblement. Que de me bouger mon cul.

J’ai passé 3 fois mon code en trichant les deux dernières sur les examens blancs pour la présentation. Je préférais papillonner, « réviser » mon bac, gagner des sous sans m’en rendre compte au final que j’en avais fait énormément perdre à mes parents.

Je suis tombée sur une monitrice horrible qui m’a complètement rabaissée il n’en fallait pas plus pour totalement me démotiver.

Entre les délais lyonnais et la flemmingite que je portais à ce sujet tout y était pour une vrai motivation ‘ironie’.

Je l’avais fait pour rentrer dans le moule. 18 ans permis, 18 ans liberté , 18 ans bah j’ai plus envie en fait. Je pensais que de m’inscrire ça allait me motiver mais alors pas du tout.

On va dire que depuis mes 18 ans je vie avec ce fardeau et les critiques de tout le monde. Ouai parce que les gens ils aiment critiquer.

Je bosse toujours énormément alors peut être c’est une excuse mais elle est vrai et réelle.

2012, Ange né, et la ça devient compliqué niveau déplacement, niveau solitude car monsieur bosse tous les weekend.

Janvier 2013, je décidé de m’inscrire dans une auto école sans rien dire à personne. Je passe mon code en février. Je l’ai du premier coup. Je commence la conduite j’ai un super monito. Je suis bien motivée. Je fais 24 h et il me présente. Je l’échoue sans vraiment avoir la vrai cause. Surtout que le mono est sur le cul. Il pense que c’est la cause du peu d’heure effectuée.

Je passe en conduite supervisée au vu des horribles delais d’attentes lyonnaises.

J’échoue une seconde fois alors que je me suis tapé un créneau en pente merveilleusement bien fait. 3 insertions d’autoroute. Mais l’autre un samedi matin devait pas me pifrer et a préféré me faire un tas de réflexions méchantes qui ont été la goutte de trop. J’ai fait une remarque donc a partir de ce moment la je savais que c’était mort.

Je suis enceinte de Liam. J’échoue une troisième fois. Pourquoi … no lo say ! Même pas l’inspecteur et bordel heureusement qu’il est la parce que sinon je penserais que je deviens réellement folle a la vu de cette 3e faute éliminatoire.

Aout 2016, je le passe mais cette fois ci je travail sur moi. Kinesiologue, sport … bim bam boum j’ai encore mes points mais une faute éliminatoire.

PUTAIN !

Je décide d’abandonner Lyon. Passer son permis ici c’est visiblement impossible pour moi.

Dire que j’ai eu pas mal de propos méchants à ce sujet d’ailleurs alors ça peut être tout simplement comme moi juste un terrible hasard. Qui me ruine financièrement et me rabaisse un peu plus.

Mais pourtant je sais conduire ! Je conduis même avec mes enfants dans la voiture. Qui ferait ça s’il n’avait pas confiance en soit.

Je me remets en question et effectue 2 évaluations auprès de 2 autos écoles differentes : Macon et Péage de Roussillon. Verdict pour les 2, évaluée a 3 h, pour apprendre la ville et les circuits.

Donc il y a bien un souci quelque part.

Je choisis celui du Péage de Roussillon. Je dois prendre le train comme l’autre mais j’ai un coup de coeur pour celui ci.

J’effectue mes 8 h répartis sur 2 semaines. A la fin de la 1er semaine, il me dit qu il me présentera début mai dès qu’il a une date. Me contacte le 11 avril. Il a une seule date de disponible pour la fin du mois le 20 à 9 h.
Go, c’est parti !
Quand faut y aller, faut y aller.

Jeudi 20 avril, 7 h 10 mon père me récupère en bas de chez mois et nous arrivons a la gare du Péage de Roussillon à 7 h 50.  Il a préféré me faire venir en avance pour refaire un tour, voir qui sera mon inspecteur aussi et me briefer.
8 h 15 : Il arrive super content, il est plus que ravi de l’inspecteur que je vais avoir c’est la crème, des crèmes. Moi, je flippe un peu mais je me dis que si tout s’enchaîne c’est que ça doit être fait ainsi. Le destin me guide je suis.
9 h 00 : C’est parti mon kiki.
Il a se pouvoir de parler sans me stresser, il est pas agressif comme tout ceux que j’ai eu avant. Je ne fais pas de faute je le sens. Je suis stressé ça c’est sur mais je fais de grandes inspirations. Je me rappelle des conseils notamment celui de mon mari « concentration » ça coule de source mais encore plus ! Je n’oublie pas de bien accentuer mes contrôles rétros chose que j’avais tendance a ne pas surjouer.
9 h 20 : déjà terminé, nous rentrons sur le parking de départ je respire enfin je suis soulagée ! JE L’AI FAIT  et pour une fois je me surprends a y croire réellement.
Je sors de la voiture, je me dirige vers mon père et je lui dis rassurée qu’une chose est sur que je l’ai ou pas, l’inspecteur est génial ! Je n’ai pas fait de faute et bien fait attention a tous les petits pièges eux.
On se pèle les miches et le monito viens nous voir tout sourir et nous dit que si jamais je ne l’ai pas il change de métier. Comme la bas le relationnel est plus mise en valeur que la machine urbaine lyonnaise bouffeur de fric il sait déjà par avance que je l’ai eu !

J’ai qu’une envie de sauter de joie, sauter de partout !
Il me dit de me retenir pour pas que l’inspecteur voit non plus histoire d’être un maximum pro quand même.

Je suis aux anges ! Je n’en reviens pas !

J’ai donc suivi le mouvement accepter que tout s’enchaîne.
Je suis donc libérée d’un poids, 10 ans de remarques, 3 ans et demi que je l’attends réellement pouaaaah je ne réalise pas !
J’ai eu mon permis !

Alléluia, danse de la joie, danse de la joiiiiiiiiiiiiiiiie !!!!

J’envoie direct un sms a mon mari qui est sur le coup et tellement content, ma mère, ma belle mère qui je pense on du crier de joie pour moi tellement qu’elles devaient être contentes pour moi.

Vendredi soir, il m’appelle il a les résultats 🙂

18033977_10212507133217151_3213795924851930954_n

Je suis vraiment trop contente.

Mon premier trajet seule (avec mon greffon d’ainé) était pour aller voter le dimanche.
Mon mari a été chez son frère sur Toulouse pour récupérer la voiture de ses parents. Comme il ne l’utilise pas elle sera mieux ici.

Il reste deux ou trois trucs a bricoler dessus et vive l’autonomie hihihi !

Puis ce sentiment, de l’avoir, est ouf !
Certains l’ont depuis des années ils ont du l’oublié mais il est magique.
Il était très attendu ici pour pleins de futur projet.

Xoxo, Mum Tits’nd Co’

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le permis à Lyon ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s